Doute - Constantin Michael-Titus

Je voudrais sauter les clôtures
de toutes les parcelles de la vie,
mais là bas, plus loin,
c’est le mur
et au-dela c’est la mort.

Je voudrais sauter les clôtures,
vivre avec les fleurs,
la lumiere de l’espoir
et la tendresse des soirs
d’amour avec la beaute.

Je voudrais sauter les clotures,
mais ne jamais finir
dans l’ombre,
là où un coin sufit
pour commencer l’infini.
Comment s’échapper
des clôtures de la vie
sans devenir le prisonier de l’infini?

Adăugat de: Lucia

vezi mai multe poezii de: Constantin Michael-Titus








Împărtăşeşte-ne opinia ta:

Pentru a scrie un comentariu trebuie să fii autentificat. Click aici pentru a te autentifica.